Heed Abacus S

1 490,00

Photos non contractuelles.

Points forts:

  • Conçu et Fabriqué en Hongrie
  • Diapason d’Or (version précédente), “Prix Essentiel” de VuMètre
  • Sens musical impressionnant
  • Délié d’une réelle souveraineté
  • Carte lecteur réseau en option
  • Le meilleur DAC à ce tarif !

“DAC désormais culte, HEED signe là un appareil qui saura extirper vitalité et définition de n’importe quel signal numérique pour en restituer toute la complexité et la délicate harmonie. On retrouve cette culture d’un son entier, nerveux, porté sur l’expressivité et l’émotion. Heed Abacus une référence ! L’essayer, c’est l’adopter ! ”
Benoît

“Le DAC HEED Abacus S est une totale réussite doté d’une étonnante maturité en terme de reproduction sonore. On perçoit ce surcroît de précision à l’écoute de grosses masses orchestrales. Avec sa future carte lecteur réseau en option, il devrait constituer la nouvelle coqueluche des lecteurs réseau que tout le monde voudra dans ses chaussons pour Noël.”
Laurent Thorin – VuMètre

“Lorsque la puce AKM rafraîchie est devenue soudainement disponible, nous avons décidé de
suspendre le projet Helikon et de mettre en place les cartes numériques en priorité. Nous
aurons bientôt les cartes streamer, et nous pourrons alors continuer à travailler sur les
Helikon.
En ce qui concerne la présentation et la fiche technique, l’Abacus S est identique à l’ancien
modèle, les données figurant dans le manuel d’utilisation (connexions, taux
d’échantillonnage) sont également valables pour le nouveau modèle.

Cependant, il y a quelques différences à l’intérieur :

  • La puce AKM 4490R au lieu de AK4490. Il s’avère qu’il s’agit d’une puce fortement révisée,
    le brochage que nous utilisons est différent, les réglages des registres sont différents, le son
    est différent (meilleur), il semble donc qu’il s’agisse d’une nouvelle puce.
  • Récepteur S/PDIF Burr Brown PCM9211 au lieu de l’AK4118. Je pense qu’il est meilleur
    aussi, avec une très bonne gestion du signal et beaucoup de fonctions utiles.
  • des circuits intégrés d’alimentation récents et de meilleure qualité, principalement des
    produits Analog Devices ou ONsemi.
  • des isolateurs électromagnétiques Analog Devices sur la ligne I2S, au lieu des isolateurs RF
    de Silicon Labs (qui sont également bons, mais difficiles à acheter pour le moment)
  • Couplage par transformateur pour les entrées RCA et BNC
  • Intégration de la carte AUX améliorée pour gérer presque tous les types de cartes
    d’extension qui peuvent arriver dans le futur.
  • Nouveau PCB pour la section analogique avec un soin particulier pour minimiser les EMI.
  • 4 filtres sélectionnables, qui sont presque les mêmes qu’avant, seuls les noms sont
    différents
  • élimination des bruits parasites lors du changement entre DSD/PCM
  • protection ESD améliorée pour l’écran
  • des connecteurs plus fiables à la fois pour le microcontrôleur du système et pour les
    opamps analogiques qui peuvent être mis à niveau (2x NE5534 par défaut)
  • prévoir une fonction de sauvegarde automatique de l’écran, comme sur le Lagrange.
    Ceci est également valable pour la carte DAC 5.1. La configuration de base est presque la
    même, la différence est le filtrage analogique et les alimentations.”

Attila Oláh
Ingénieur en charge de la conception
Heed

5 entrées : 2 entrées en coaxiale (RCA/BNC), 2 entrées optiques Toslink, 1 entrée USB asynchrone / 220x87x325 mm 4,5 kg

Vous aimerez peut-être aussi…